01 49 35 30 00

Manutentions

Depuis sa découverte il y a cinq ans, le tableau du Caravage « Judith et Holopherne » (d'une valeur estimée à 120 millions d’euros minimum) a connu bien des périples. Une étape importante s'est déroulée en juin dernier à Toulouse où le tableau devait être mis aux enchères, avant d'être finalement cédé de gré à gré à un acheteur étranger. Il avait été présenté auparavant à l'Hôtel Drouot de Paris pour permettre aux collectionneurs de le découvrir en prévision de sa vente aux enchères. A Paris comme à Toulouse, les déplacements, accrochages et décrochages ont été réalisés par LP Art. Un beau travail d’équipe !


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.